Un vaste site classé de 11 584 ha, d’un seul tenant a été défini. Il concerne 20 communes et couvre le coeur de vallée, sur le tronçon particulièrement pittoresque où se concentrent les grottes et les
gisements préhistoriques, dont les 15 sites inscrits par l’UNESCO. Il englobe également les paysages les plus emblématiques des vallées de la Vézère et des Beunes caractérisé par la continuité des falaises. Son emprise porte sur le fond de vallée et s’étend de part et d’autre de la rivière pour protéger le premier niveau de lignes de crêtes, correspondant aux limites visuelles.


Autour du coeur de vallée classé sont également disposés des sites classés satellites, pour protéger des sites UNESCO légèrement excentrés, tels que les abords de la grotte de Rouffignac, le gisement de la Ferrassie ou le gouffre de Proumeyssac.
En règle générale, les zones urbanisées ou urbanisables ont été exclues du site classé et des outils plus adéquats ont été proposés pour ces secteurs : site inscrit, aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine (AVAP), périmètre de protection modifié (PPM) des monuments historiques.


Ainsi, les limites ont été posées afin de répondre aux exigences de la protection patrimoniale et de contribuer à la mise en valeur des paysages. En outre, le site classé central et les sites classés périphériques répondent aux attentes de l’UNESCO de protection et de gestion d’une zone tampon autour du Bien tel qu’il est défini actuellement.